Tafkan

Nouvel artiste de la galerie! Huiles sur toile.

Après des études dans le domaine de la photographie ,TAFKAN consacre dorénavant son travail au portrait artistique.

Largement inspiré par le Pop Art et le mouvement Street Art, il donne à ses toiles une nouvelle approche picturale en utilisant comme medium la peinture à l’huile au couteau sur toile de lin.

Ses œuvres peintes avec de grands aplats épais, pixelisent les visages sans en atténuer la vision et le volume de la peau .Ses œuvres insufflent à ses portraits un nouveau regard artistique.

Cette contrainte d’aplats minimalistes impose une stylisation au sein d’une recherche esthétique où chaque coup de couteau a son importance .

Au-delà de la représentation de l’apparence, l’approche picturale de TAFKAN répond à sa volonté de transcrire le caractère, sa façon d’être et surtout révèle l’image que se fait l’artiste du sujet .

Membre de la fondation Taylor , médaillé du Mérite Artistique Européen .

Skin IX (130×97)

Skin VI (100×100)

Skin IV (80×40)

Geisha (116×89) – VENDU

A. Piquart

Nouvelle artiste de la galerie! Ses « petits peuples de la terre », petits êtres innocents, candides, se regroupent pour mieux nous observer… Des petites terres cuites en pièces uniques composées en fonction de l’inspiration de l’artiste. Laissez vous surprendre par ses personnages…

Ensemble 5 personnages (18x18x40 cm)


Ensemble 3 personnages (12x19x38.5 cm)


Ensemble de 7 personnages (26.5x19x38.5 cm)

S. Cairon

Des encres sur papier, en noir et blanc ou en couleurs. Toujours en pièces uniques et originales, encadrées sous verre.

Les farandoles de cette artiste vous invite à la danse. Travaillant avec un modèle vivant à qui elle impose une musique, l’artiste nous propose des mouvements décomposés de ces danses. Plus ou moins enlevées, plus ou moins complexes, toujours rythmées, les corps sont liés les uns aux autres et se découvrent telle une partition.
Vous trouverez ci-dessous un petit aperçu de ces œuvres; Plusieurs encres ne sont pas en ligne, mais sont disponibles en permanence à la galerie, de format 40×50 cm ou 60×80 cm.

Les nouvelles encres (couleurs ou noir et blanc) sont arrivées. De format 60×80 ou 40×50 cm, toujours en pièces uniques; Vous trouverez juste un petit aperçu sur cette page; l’intégralité de la collection est à découvrir à la galerie! A bientôt!

Petit aperçu des nouveautés d’octobre 2019…
Encre (60×80 cm)

Encre (60×80 cm)

Encre (40×50 cm)

Encre (40×50 cm)

Encre (60×80 cm)

Encre couleur (60×80 cm)

Encre (33×95 cm)

Encre couleur (40×50 cm) – VENDUE

K. Mair

Nouvel artiste de la galerie!

Né en 1954 en Allemagne c’est en Italie qu’il a vit et travaille désormais. K. Mair expose depuis les années 90, en France (Besançon, Metz, Mulhouse, Paris,…) mais aussi à l’étranger (Allemagne, Costa Rica, Luxembourg, Indonésie, Belgique, Danemark,…)

Magnifique dialogue avec les Maîtres anciens qu’il admire (Rembrandt, Le Caravage, Khnopff, Schiele, …) à qui il rend un vibrant hommage, tout en ayant une vision résolument contemporaine.

Ses œuvres sont rythmées de clins d’œil à la renaissance italienne, servies par une palette riche et lumineuse qui exalte la sensualité de ses personnages.

Beaucoup de raffinement, un travail des ombres et de la lumière remarquable et un modelé des corps magnifié. Un jeu d’équilibre entre le travail du crayon, vigoureux, presque pressé et le travail des carnations subtil et délicat.

Œuvres sur bois.

Sans titre (55×55 cm)

Sans titre (55×55 cm) – VENDU

V. Magnin

Nouvelle artiste sculpteur de la galerie.
Œuvres sur marbre blanc de Carrare ou pierre de Soignies.

Formée à l’Institut de France, puis aux Beaux Arts, V. Magnin a décroché plusieurs prix dont celui de la Fondation Taylor et le Prix Eugène Piot, au Grand Palais en 2010.

Elle sculpte pour chercher son équilibre et pour laisser une trace… dans la pierre. « Semer des cailloux le long de ma vie pour que d’autres les trouvent, ou s’y retrouvent »

Trouvant naissance dans un matériau pur et noble, tel le marbre blanc de Carrare mais aussi la pierre bleue Belge de Soignies, l’artiste façonne des sculptures délicates et contemporaines.

Elle aime à laisser des parties plus brutes, où l’éclat de la pierre accroche notre regard, puis glisse sur des parties finement travaillées, patiemment creusées, ciselées et polies…

Suite de têtes (71x27x22 cm) – Marbre – 1/1

Ectoplasme (58x16x10 cm) – Marbre – 1/1

Tranches de vie (40x25x8 cm) – Marbre – 1/1

Le sablier (42x10x16 cm) – Marbre – 1/1

Lignes de fuite (46x25x14 cm) – Marbre – 1/1

Main (22x11x5 cm) – Pierre bleue de Belgique – 1/1

N. Benedetti

Nouvel artiste de la galerie 

Né en 1973, cet artiste a été présenté dans plusieurs galeries et expositions, en France et à l’étranger (Toulouse, la Rochelle, Nantes, Genève, Marseille, Annecy, …) depuis 1990.

Il nous invite à découvrir sesdeux univers qui se croisent et se répondent.

le premier, c’est celui qu’il appelle tout simplement ses « petits bonhommes », des petits personnages très identifiables qui nous touchent par leur simplicité, leur candeur, leur attente… Car voilà, ces petits êtres semblent en transit. Ils guettent, leurs grands yeux rivés vers le ciel. Des yeux écarquillés qui s’émerveillent et qui redoutent, qui nous posent question aussi.

Leur bouche n’est pas même esquissée ; le silence enveloppe donc ces personnages et les nimbe de davantage de mystère.

Dénués de tout artifice, nus mais très souvent asexués, humbles, sans aucun signe d’appartenance à un quelconque groupe, ils sont universels. Ils nous ressemblent… de l’intérieur : nos remises en question, nos doutes et nos espoirs.

Le temps ne laisse ses traces que sur les fonds. Que ce soit sur du métal oxydé, ou des fonds volontairement craquelés, à base de terre pour les arrimer à la réalité de notre monde, ils contrastent avec le côté lisse de ses personnages. Tour à tour déchirés, grattés, patinés, lumineux…. À l’image de nos vies… et de nos émotions !

Son deuxième univers se constitue de portraits ou de familles. Sereins, simples, une part d’enfance exacerbée et un regard captivant. Toujours hors du temps, dans un espace tout autant indéfini, souvent statiques, parfois même comme emmaillotés. Des personnages « totems » qui trouvent leur raison d’être non pas dans leurs actions mais dans ce qu’ils ont à nous dire. Ils nous observent, les yeux rivés aux nôtres, en prise directe avec notre sensibilité, notre intimité.

Pour N. Benedetti, ce n’est pas nous qui choisissons une œuvre, c’est elle qui nous choisit. En nous interpellant, en résonnant avec nos souvenirs, en tissant son lien avec nos émotions.

Sans titre (66×131 cm) – sur métal oxydé
Sans titre (84×104 cm) – sur métal oxydé
Sans titre (28×22 cm) – sur métal oxydé
Sans titre (100×70 cm) – sur toile
Sans titre (100×81 cm) – sur toile
Sans titre (100×81 cm) – sur toile
Sans titre (100×81 cm) – sur toile
Sans titre (106×86 cm) – sur métal oxydé
Sans titre (28×22 cm) – sur métal oxydé
Sans titre (28×22 cm) – sur métal oxydé
Sans titre (104×84 cm) – sur métal oxydé
Sans titre (52×42 cm) – sur métal oxydé
Sans titre (28×22 cm) – sur métal oxydé
Sans titre (28×34 cm) – sur métal oxydé
Grazia interiore (30×40 cm) – sur métal oxydé – VENDU

F. Diner

« J’ai embrassé la sculpture un peu par hasard, après maintes circonvolutions qui finalement font une seule évidence… tous mes chemins menaient à la création artistique !
J’ai effectué une plongée intégrale dans la terre, où s’expriment une réflexion et un univers singuliers. Avec délectation je m’enfouis dans les plis, exacerbe les formes dans de fantasques proportions, flirtant parfois avec l’outrance, je joue beaucoup, toujours à la recherche du détail juste qui donnera à l’œuvre une tonalité toute particulière.
Chaque création est le résultat de collisions avec le monde extérieur, d’interaction entre ma sensibilité et des fragments d’actualité ou de souvenirs personnels. Ce qui engendre un travail artistique aux multiples facettes…
Les idées m’assaillent par pulsions et je me laisse volontiers happer dans ce kaléidoscope de sensations. Je sculpte souvent comme en état d’urgence, instinctivement, comme une « écriture automatique ». » Flodiner

La passagère (27x45x20 cm) – Bronze (3/8)

Septième ciel (18x30x22 cm) – Bronze (1/8)

L’entrechat (40x25x20 cm) – Bronze (1/8)
VENDU